Guirlandes poétiques au CDI

Les élèves de 6B ont réalisé des guirlandes poétiques qu’ils ont suspendues au CDI.

Venez découvrir leurs poèmes.

Sur des papiers bleus, ils devaient choisir un vers qu’ils aimaient dans des recueils mis à leur disposition. Au verso, ils indiquaient le nom du poète et le poème d’où venait le vers choisi.

Sur des papiers roses, ils devaient inventer leurs propres vers.

En alternant papiers bleus et papiers roses, ils ont créé leurs guirlandes poétiques.

Voici quelques uns de leurs poèmes :

 

Tout jeune on quitte son pays, vieillard on y revient
Et mort on y reste
J’ai bâti ma maison parmi les humains
Je reste dans le monde des humains
Voici que les oiseaux chantent de toute part
Je reste un vampire
Comment cela se peut-il
Si tu as pour moi des pensées d’amour
Maysa

Quel triste désert
Que l’on imagine
Alors m’éveille un frisson de pleurs
Quel malheur
Elle pleure çakher, celle qui pleure le cœur brisé
En disant j’aime l’Afrique
Que maltraite la nuit
Que maltraite le jour
Haby

A nous la liberté de marronner
A nous la liberté de crier
Nuage de graffitis fantaisie délirante
Qui vient et qui te hante
Les mots sont contagieux
Mieux vaut être courageux
On allant le chercher, là haut, dans le ciel
Pour que tu sois belle
Camélia

Ce qui devait arriver arrive
Il était passionné de poésie
Il aimait tant les voyages
Il notait ses vers sur des carrelages
J’écrirai le jeudi j’écrirai le dimanche
Il s’inspirait des arbres et des branches
Les champs de blés mauves et les prés rouges sang
Il continuera ses histoires
Thivaany

A chaque pas,
J’entends la pluie tomber
L’énorme suite de malheurs
Remplit mon cœur
Le temps a laissé son manteau
Le temps d’aller dans l’eau
Pluie ! Pluie ! Pluie
Tom ! Tom ! Tombe
Belvany